Archives pour la catégorie BRICS

(BRICS) Entrée en opération du premier projet financé par la NBD des BRICS

(BRICS) Entrée en opération du premier projet financé par la NBD des BRICS

© Chine Nouvelle (Xinhua)Li Xiang, le 03/09/2017 16:07

 

Le premier projet financé par la Nouvelle Banque de développement (NBD) des BRICS est entré en opération samedi à Shanghai.

Un prêt de 525 millions de yuans (76 millions de dollars) avec une échéance de 17 ans a été accordé au projet d’énergie solaire Shanghai Lingang Distributed Solar Power Projet, grâce à un accord signé conjointement par la NBD, le ministère des Finances et le gouvernement municipal de Shanghai en décembre 2016.

Un système d’énergie photovoltaïque distribué d’une capacité totale de 100 mW sera construit sur les toits d’usines de la Zone industrielle de Lingang. La première phase, d’une capacité de 6,8 mW, a été lancée samedi.

La NBD a été fondée par le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud (BRICS) durant leur sixième sommet, à Fortaleza, au Brésil, en juillet 2014, avant son ouverture officielle à Shanghai en juillet 2015.

Elle a été créée avec pour objectif de financer des projets d’infrastructures et de développement durable dans les pays des BRICS et dans d’autres économies émergentes et pays en développement.

La NBD a approuvé sa première série de prêts d’une valeur de 811 millions de dollars en avril 2016. A l’heure actuelle, quatre des projets financés par la banque se trouvent en Chine.

https://chine.in/actualite/cn/brics-entree-operation-premier-projet_101836.html

Publicités

Sommet des BRICS) Une nouvelle décennie pour approfondir les relations et définir le cap à suivre

Sommet des BRICS) Une nouvelle décennie pour approfondir les relations et définir le cap à suivre

© Chine Nouvelle (Xinhua)Liu Ying, le 02/09/2017 16:05

Si les dix premières années du partenariat entre les pays des BRICS étaient axées sur le développement de leur coopération, la nouvelle décennie qui s’annonce portera principalement sur l’approfondissement de leurs relations et la définition d’un nouveau cap à suivre, a estimé Arancha Gonzalez, directrice exécutive du Centre du commerce international (CCI), agence de développement fondée par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et l’ONU.

Dans une interview accordée à Xinhua en amont du neuvième Sommet des BRICS, qui se tiendra dans la ville chinoise de Xiamen du 3 au 5 septembre sur le thème « Un partenariat plus fort pour un avenir radieux », Mme Gonzalez a indiqué que le succès des BRICS s’expliquait par leur capacité à développer la coopération entre leurs membres, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

« La réussite la plus importante des BRICS a été l’établissement, le développement et le maintien d’une coalition de pays », a-t-elle estimé.

A l’origine, les travaux du groupe visaient principalement à aider ces pays à travailler ensemble, en particulier dans le domaine économique, et à établir des consensus entre ces cinq pays qui représentent plus de 40% de la population mondiale et 23% du PIB mondial, a rappelé Mme Gonzalez.

« Les premières années ont servi à jeter les bases », a-t-elle expliqué, ajoutant que « les dix prochaines années doivent servir à approfondir cette relation dans deux directions différentes ».

La première consiste à « exploiter pleinement le potentiel qui existe entre les pays des BRICS« .

« Si l’on regarde le commerce, le potentiel est immense, mais les chiffres actuels sont relativement faibles, de même que ceux des investissements. Il faut approfondir les relations entre les BRICS dans le commerce, les investissements, l’innovation et le développement », a déclaré Mme Gonzalez.

La deuxième direction consiste pour les BRICS à « exercer leur influence pour établir un consensus interne sur des questions importantes ».

Mme Gonzalez a indiqué que les économies des pays des BRICS étaient hétérogènes et qu’elles auraient besoin d’exploiter des domaines « très spécifiques ».

En 2001, le PIB de la Chine était égal à celui de tous les autres membres des BRICS réunis. Aujourd’hui, il représente deux tiers de leur PIB, a-t-elle indiqué.

Malgré cette différence, les BRICS « ont le désir d’exprimer leur voix dans les affaires internationales », a-t-elle poursuivi, ajoutant que tous les pays des BRICS doivent surmonter leurs faiblesses économiques s’ils souhaitent que le groupe ait une croissance économique saine.

Selon elle, les BRICS doivent centrer leur attention sur le développement de leurs propres pays ainsi que sur la coopération entre eux.

Le rôle des BRICS dans la gouvernance mondiale est important, car le groupe a une influence tant dans le domaine économique que politique, a-t-elle souligné.

Cela se confirmera si les BRICS parviennent à mener des actions ensemble dans des domaines dépassant la sphère nationale, a-t-elle estimé.

https://chine.in/actualite/cn/sommet-des-brics-une-nouvelle-decennie-pour_101786.html

(BRICS) Les BRICS entrent dans une nouvelle décennie d’or

(BRICS) Les BRICS entrent dans une nouvelle décennie d’or

© Chine Nouvelle (Xinhua)Xing Yaofeng, le 02/09/2017 15:26

 

Entamant sa deuxième décennie, le bloc du marché émergent des BRICS brille davantage alors que ses cinq pays membres consolident la coopération, bâtissent une confiance réciproque et recherchent des bénéfices mutuels.

Les dirigeants du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud se réuniront à l’occasion du 9e sommet des BRICS, qui aura lieu du 3 au 5 septembre à Xiamen, dans la province chinoise du Fujian (sud-est).

Etant donné que les cinq pays se trouvent à des phases de développement similaires et font face à des défis semblables, les échanges efficaces ont constitué un fort élan pour leur développement économique et social.

Depuis la création du mécanisme en 2006, les BRICS ont amélioré la coordination en termes de politique macroéconomique, promu la coopération dans les domaines de la réforme structurelle et des infrastructures et en matière fiscale et ont réalisé des progrès dans les secteurs budgétaire et financier.

Les pays des BRICS sont aujourd’hui des acteurs clés dans l’économie et la gouvernance mondiales. Au total, les cinq pays ont représenté 23% de l’économie mondiale en 2016, soit près du double par rapport à 2006.

Ces pays ne se sont pas montrés effrayés par la morosité de l’économie mondiale, mais ont prouvé au monde qu’ils pouvaient accomplir davantage en restant unis.

Les économies des BRICS ont contribué à plus de la moitié de la croissance économique mondiale durant les dix dernières années, devenant les moteurs les plus puissants de l’économie mondiale.

Bien que le mécanisme ait connu des hauts et des bas ces dernières années et que chaque membre soit confronté à ses propres défis, ils sont comme cinq doigts d’une main : courts ou longs quand ils sont écartés, mais un poing puissant lorsqu’ils sont serrés.

Le groupe, qui n’est basé ni sur l’idéologie ni sur la géopolitique, est considéré comme une nouvelle, voire une meilleure, forme de gouvernance mondiale dans laquelle les marchés émergents jouent des rôles clés.

La Chine a également contribué au modèle « BRICS Plus » pour le sommet de Xiamen, afin de renforcer la coopération entre les BRICS et les autres marchés émergents et pays en développement, apportant des bénéfices à tous.

Les dirigeants de cinq autres marchés émergents et pays en développement, à savoir l’Egypte, le Mexique, le Tadjikistan, la Guinée et la Thaïlande, assisteront au Dialogue des marchés émergents et des pays en développement lors du sommet et mèneront un dialogue avec les membres des BRICS.

En tant que mécanisme de coopération multilatéral sans aucun pays développé, les BRICS placent les pays en développement, presque entièrement silencieux, au centre de de la gouvernance mondiale.

En chinois, les BRICS se traduisent par quatre caractères signifiant « pays de briques d’or », en partie pour traduire l’idée de leur futur prometteur.

Pendant la deuxième décennie des BRICS, le « contenu d’or » continuera de croître aussi longtemps que les cinq économies renforceront la coopération pragmatique pour résoudre les différends, amélioreront la confiance mutuelle et promouvront la confiance dans le cadre du mécanisme.

Dans un contexte de reprise morose de l’économie mondiale et de revers de la mondialisation, le sommet de Xiamen devrait permettre de redonner de la brillance aux marchés émergents et aux pays en développement et d’inaugurer une nouvelle décennie d’or des BRICS.

Les pessimistes qui prédisent un « déclin de la brillance » des BRICS seront une nouvelle fois déçus, car « l’or véritable est à l’épreuve du feu ».

https://chine.in/actualite/cn/brics-les-brics-entrent-dans-une-nouvelle_101784.html

(BRICS) La Chine est prête à organiser le plus grand Forum commercial des BRICS

(BRICS) La Chine est prête à organiser le plus grand Forum commercial des BRICS

© Chine Nouvelle (Xinhua)Wang Zizheng, le 02/09/2017 17:04

La Chine est prête à organiser le plus grand Forum commercial des BRICS les 3 et 4 septembre, auquel participeront plus de 1.000 personnalités du secteurs des affaires, à Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est).

La président chinois, Xi Jinping, participera à la cérémonie d’ouverture du forum et prononcera un discours.

Le forum devrait rassembler 1.200 participants, dont les représentants de près de 80 multinationales présentes sur la liste Fortune 500, a déclaré Jiang Zengwei, chef du Conseil chinois pour la promotion du commerce international, lors d’une conférence de presse.

Les 632 entreprises qui participeront au forum appartiennent aux secteurs traditionnels, tels que l’énergie et les infrastructures, ainsi qu’aux industries émergentes comme la biologie et l’Internet, a-t-il présenté.

Ayant pour thème « BRICS : partenariat plus solide pour un avenir plus brillant », le forum se concentra sur le commerce et les investissements, la coopération financière, la connectivité et l’économie bleue.

Les dirigeants du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud se rencontreront lors du 9e sommet des BRICS, qui se déroulera du 3 au 5 septembre.

En tant qu’événement parallèle important du sommet des BRICS, le forum a été lancé en 2010 et organisé par le pays exerçant la présidence tournante des BRICS. Il sert de plate-forme pour permettre aux leaders commerciaux de discuter des questions d’intérêt commun, de bâtir des consensus et de formuler des suggestions politiques.

Créé par l’ancien économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neill, en 2001, l’acronyme « BRIC » désigne le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, quatre marchés émergents possédant une croissance rapide et un grand potentiel. En 2010, L’Afrique du Sud a rejoint le groupe, qui fut alors rebaptisé « BRICS« .

https://chine.in/actualite/cn/brics-est-prete-organiser-plus-grand_101788.html

Les trois points marqués du prochain sommet des BRICS à Xiamen (AVANT-PAPIER)

Les trois points marqués du prochain sommet des BRICS à Xiamen (AVANT-PAPIER)

© Chine Nouvelle (Xinhua)Liang Nin, le 02/09/2017 13:56

Ayant pour thème « BRICS : un partenariat plus solide pour un avenir plus brillant », le neuvième sommet du bloc se déroulera du 3 au 5 septembre, à Xiamen (sud-est de la Chine), avec des événements et une initiative sans précédents destinés à bien préparer une seconde décennie de coopération entre les cinq pays émergents et même au-delà.

LE PLUS GRAND FORUM COMMERCIAL DU SOMMET DES BRICS

Le Forum commercial des BRICS, événement majeur en marge du sommet, devrait rassembler dimanche et lundi un nombre record de 1.200 participants à Xiamen, dont des dirigeants de 55 multinationales figurant dans le classement Top 500 du magazine Fortune.

Outre la Chine, chacun des pays membres envoie une centaine de participants, alors que des entreprises d’une vingtaine de pays en dehors du bloc, dont les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, prendront également part au forum.

Commerce et investissements, coopération financière, connectivité et économie de la mer seront les quatre principaux sujets de discussions.

Le président chinois Xi Jinping assistera à la cérémonie d’ouverture du forum et prononcera un discours inaugural pour faire le point sur les expériences en matière de coopération au sein des BRICS et donnera un aperçu des perspectives de développement futur. Les dirigeants d’autres pays membres ou de pays invités, à savoir le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Egypte et la Guinée, prononceront également des discours ou prendront part à des discussions.

Les BRICS représentent actuellement 23% de l’économie mondiale, 16% du commerce extérieur et 12% des investissements à l’étranger, contribuant à plus de 50% de la croissance économique mondiale. Ils restent toujours un moteur de croissance de la planète.

« Le forum permettra de renforcer la confiance des milieux d’affaires, d’intensifier les échanges et la coopération entre les entreprises et d’accorder des conseils au gouvernement », indique Jiang Zengwei, directeur du comité d’organisation du Forum commercial 2017 et chef du Conseil chinois pour la promotion du commerce international.

DES ECHANGES ENTRE PEUPLES

« Il y aura davantage d’activités culturelles impliquant les pays des BRICS cette année sous la présidence chinoise des BRICS« , a déclaré Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, lors d’une récente conférence de presse à la veille du sommet. A l’occasion du prochain sommet, les échanges entre les peuples seront particulièrement renforcés et deviennent l’un des trois piliers du mécanisme des BRICS qui est entré dans une nouvelle phase, alors que les deux autres sont la coopération économique et la coopération politique et sécuritaire.

Au cours du sommet, les dirigeants assisteront à la cérémonie d’ouverture de la fête culturelle des BRICS.

La Chine a organisé les Jeux des BRICS 2017 dans la ville de Guangzhou (sud) en juin, marquant le premier événement sportif et d’échanges culturels multilatéral dans le cadre de la coopération entre les BRICS.

La Chine a également organisé un forum des médias, un festival de cinéma, une réunion sur la médecine traditionnelle et un forum de jeunes diplomates, pour promouvoir l’amitié et la compréhension entre les peuples des pays des BRICS.

« Les dirigeants des pays des BRICS parviendront à des consensus sur le renforcement des échanges entre les peuples durant le prochain sommet des BRICS à Xiamen« , a noté M. Wang.

LES BRICS+ : UN CERCLE D’AMIS ELARGI

Les pays des BRICS ne sont pas enfermés dans leur propre club, la coopération dépasse largement le cercle des cinq pays membres. Depuis 2013, le pays hôte du sommet a commencé à inviter certains pays ne faisant pas partie du bloc pour nouer un dialogue.

Cette année, la Chine a proposé le modèle « BRICS+ », invitant en conséquence les dirigeants de l’Egypte, du Mexique, du Tadjikistan, de la Guinée et de la Thaïlande pour participer à un dialogue entre pays émergents et pays en développement.

Selon des observateurs, la plupart des pays invités étaient auparavant issus de la même région que le pays hôte, alors que la Chine a choisi de sélectionner cette année cinq pays ayant des caractéristiques régionales distinctes et comme représentants de leur continent, avec qui les pays des BRICS discuteront de la coopération Sud-Sud et de projets de développement international. Cela aidera à élargir l’influence de la coopération des BRICS, à faire de ce mécanisme l’une des plus importantes plateformes au monde pour promouvoir la coopération entre les pays émergents et les pays en voie de développement.

https://chine.in/actualite/cn/les-trois-points-marques-prochain-sommet-des_101781.html